Notre sélection de vins pour les fêtes

19.11.2015

Chez Vitis Concilium, on ne tentera pas de vous proposer du vin en vous vendant l’idée qu’en boire en ces temps malheureusement troublés fait de vous un résistant. On ne tentera pas non plus de vous refourguer du Beaujolais nouveau. Aussi festif soit l’événement, le goût de banane Tagada ça n’est pas notre truc.

En revanche, comme chaque année depuis plus de quatre ans, nous proposons une sélection exigeante de vins hexagonaux à nos clients, particuliers comme professionnels, quelques semaines avant les fêtes. Cette année, de nouveaux domaines font leur apparition dans notre sélection.

Nous proposons ainsi les vins de Nicolas Maillet, talentueux vigneron de Bourgogne Sud. Sa particularité est de produire des Mâcon Verzé élevés uniquement en cuves. Pas de possibilité de maquiller le vin avec des élevages très marqués. Ici point de salut sans un fruit parfait. C’est au prix d’une très forte exigence que ce vigneron accouche d’excellents vins qui se payent le luxe de bien vieillir bien qu’ils n’aient pas d’élevage en fût à digérer.

Figurent également dans la sélection les vins de François Chidaine. Ses Montlouis, qu’ils soient secs comme Les Bournais, ou demi-secs comme Les Tuffeaux ou Le Bouchet, sont de véritables pépites de Loire dans le millésime 2014. Ces deux derniers vins feront rapidement de très bons compagnons de foies gras, de fromages à pâte persillée (Bleus) et de salades de fruits pour qui n’aiment pas les vins liquoreux pour les marier. Les amateurs de raretés se régaleront, eux, avec le moelleux Les Lys 2009 à qui le critique Robert Parker a attribué rien de moins que la note de 96/100 !

Une fois n’est pas coutume un domaine du Rousillon fait son entrée dans notre sélection : le domaine de L’Edre. Les deux vignerons installés au nord de Perpignan depuis une douzaine d’années réussissent à relever le plus grand défi de cette région : dompter le soleil. Ils produisent un blanc et surtout des rouges de toute beauté grâce à une belle fraicheur préservée dans leurs vins.

Enfin, le tournant amorcé par la Maison Tardieu-Laurent depuis la fin de la dernière décennie nous a poussé à les proposer. Les élevages sont moins marqués que par le passé. L’Hermitage 2010, bien qu’encore jeune, n’en est pas moins l’un des meilleurs rapports qualité/prix de cette très prestigieuse appellation. Le Châteauneuf-du Pape Cuvée Spéciale 2012 convertirait au Grenache les plus farouches détracteurs de ce cépage. Et, last but not least, le Bandol 2013 est l’une des plus belles réussites de ce millésime pourtant très difficile pour les rouges.

No Comments

Post A Comment
Retrouvez-nous sur
NEWSLETTER
VITIS CONCILIUM

01 49 09 03 88