La première sélection de vins bio 2015 de Vitis Concilium

14.02.2017

Chaque année c’est la même chose, le mundovino se retrouve début février en Anjou dans divers salons professionnels consacrés au vin qui se déroulent en parallèle entre Angers et Saumur. S’y côtoient ainsi des domaines qui n’ont plus rien à prouver (si tant est que cela soit possible), des stars montantes et des aspirants à cette dernière catégorie qui travaillent en bio. La Loire est y bien sûr à l’honneur, mais également des vignerons d’autres régions. A l’issu de deux jours sur place, Vitis Concilium a établi une impitoyable sélection de vins bio 2015 mais aussi de 2014 afin de vous proposer les meilleurs pour le retour des beaux jours (appel incantatoire !)

Vins bio 2015 septentrionaux

A tout seigneur tout honneur, commençons par les chenins blancs de Loire. On le sait 2014 a été très favorable aux vins blancs. Les Saumur Chenin du Puy de Frédéric Mabileau et Le Gory du Château Yvonne sont de la même veine que les 2010 et 2011 que nous avons déjà proposés par le passé…avec un supplément de finesse. Du grand art ! Dans un style plus dépouillé le Clos Mosny 2015 du domaine de La Taille aux Loups sort aussi positivement du lot. En rouge, le Chinon Vieilles Vignes 2015 de Philippe Alliet se boit déjà très bien sur le fruit. La cuvée Coteau de Noiré du même millésime est lui aussi bien, né mais est encore en élevage et ne sera disponible qu’à l’automne 2017.

En Bourgogne, le Viré-Clessé (blanc sec) 2015 du domaine Guillemot-Michel donne envie d’être encavé à double titre. D’une part, les vins de cette appellation ne ressemblent à aucune autre des dizaines de kilomètres à la ronde (pour ne pas dire plus). D’autre part, les fortes chaleurs estivales ont été bien gérées par le domaine. Le vin sait rester digeste, ce qui n’est pas acquis pour tous les blancs dans ce millésime. En rouge, les Fixin Les Chenevières et Marsannay Les Amoureux du domaine Ballorin, bien qu’encore dans une phase un peu boisée, révèlent une véritable finesse. Dans la même gamme de prix, nous avons particulièrement apprécié le Pommard, toujours 2015, de Fanny Sabre. Bien que moins boisé, il nécessitera tout de même un peu de temps pour se donner totalement. Ceux qui souhaitent un rouge prêt à boire et au prix plus raisonnable se tourneront vers le Bourgogne Côte Chalonnaise La Digoine du domaine de Villaine (ce qui ne signifie pas que cette cuvée n’ait pas de capacité de garde). Elle fera changer d’avis ceux qui pensent que l’appellation fait tout.

Vins bio 2015 méridionaux

Plus au Sud, Matassa blanc 2015 (vin de Pays des Côtes Catalanes) s’annonce à la hauteur des millésimes passés. La maitrise du capricieux cépage grenache gris est au rendez-vous. Tout est là pour flirter avec l’oxydatif sans passer du mauvais côté de la barrière. En Provence, deux cuvées rouges du domaine Henri Milan nous ont fait découvrir ce producteur sous un autre jour. Le Clos Milan 2007 a tout d’un joli Châteauneuf-du-Pape (qu’il n’est pas) qui commence à se livrer. Le Jardin 2010, présenté un peu pompeusement comme le Pétrus de Provence, n’en est pas moins un étonnant vin élaboré avec du merlot. Un OVNI a beau potentiel ! La cuvée Dolia (blanc sec) 2014 du domaine Hauvette s’annonce, elle aussi, pleine d’avenir. Son assemblage, bien que différent, en fait un sérieux concurrent de Trévallon blanc…à quasiment moitié prix ! En rouge, nous lui avons préféré le Grand Rouge 2014 du Château Revelette pour son assemblage cabernet-sauvignon, syrah et grenache.

Enfin dans le Sud-Ouest, la cuvée Les Acacias Cahors 2015 du Mas del Perié, nous semble un choix judicieux pour qui veut se régaler avec un malbec européen dès maintenant mais aussi dans 7/8 ans. Tous ces vins seront bientôt en dégustation dans nos cours d’œnologie, dégustation à domicile ou à la vente. N’hésitez pas à nous adresser un message si vous êtes déjà intéressé par ces différentes cuvées. Nous ne manquerons pas de vous reparler des fabuleux vins du Rhône et de Bourgogne rouges du millésime 2015 en mars/avril lorsque ceux seront commercialisés.

No Comments

Post A Comment
Retrouvez-nous sur
NEWSLETTER
VITIS CONCILIUM

01 49 09 03 88