Comment choisir ses verres à vin et les laver ?

19.10.2015

Les verres à vin sont un outil souvent négligé par les néophytes. Ils doivent pourtant requérir toute l’attention de l’amateur pointu. Leur rôle est majeur dans l’appréciation d’un vin. Il suffit de vous rendre dans la rubrique Comparatif verres à vins pour vous en convaincre.

Définir les verres à vin dont vous avez besoin

Verres-a-vin-cours-oenologieAvant de succomber pour le design d’une marque ou d’une autre, il faut vous demander quelle utilisation vous aurez de ces verres. Si vous dégustez dans le cadre d’un cours d’œnologie, d’un club, ou d’un groupe d’amateurs, il est probable que vous soyez nombreux autour de la table. Partager une bouteille à une douzaine de participants sera un phénomène récurrent pour vous. Vous aurez donc tout intérêt à vous tournez vers un verre de type Authentis Tasting (tous vins) de Spiegelau. Surtout si vous souhaitez que la bouteille de 75cl soit partagée équitablement. Attention à pas avoir non plus des verres trop petits. Je déconseille ainsi les modèles Expert de cette marque ou le modèle INAO que l’on trouve partout. Ils concentrent trop les arômes et peuvent vous faire passer à côté de certaines subtilités.

En revanche, si vous dégustez chez vous ou en petit comité (disons jusqu’à 8 personnes), vous avez tout intérêt à choisir d’autres modèles.  Les 02 et/ou le 01 de Spiegelau sont respectivement adaptés aux vins blancs et rouges.  Ces couleurs respectives se sentiront particulièrement à l’aise dans ces formats. Ils n’impliqueront pas que vous surveillez ce que vous versez à la goute près. Dans ce même esprit, vous pourrez opter pour des verres Grand Champagne 45 de la collection Jamesse de la marque Lehmann. Ils plaisent aux amateurs férus de bulles. Attention, tout de même, à ne pas les acheter ou offrir en vous disant qu’ils feront parfaitement l’affaire pour des cocktails. C’est une mauvaise idée. En effet, leur contenance leur permet d’accueillir beaucoup plus de champagne que dans une flute classique. Les invités risqueraient de boire plus que de mesure et l’hôte de se retrouver à sec beaucoup plus rapidement que prévu.

Laver ses verres à vin

Enfin, ne négligez pas le lavage de vos verres à vin. Il doit se faire idéalement à l’eau (en évitant si possible le détergent). Égouttez-les en les posant quelques instants sur un torchon en lin. Puis séchez-les avec un torchon toujours dans cette matière ou en microfibres. Faites-le avec précaution afin d’éviter toute torsion du verre. Le tournage du gobelet dans un sens et du pied de verre dans l’autre est un grand classque. Si vous visez la perfection en termes de rendu, vous pouvez, même, passer les verres au dessus d’une source d’eau bouillante, de manière à ce que de la buée les recouvre. Leur séchage avec un torchon en lin n’en sera que plus facile et le rendu impeccable. Attention, le lavage de ce dernier sera déterminant dans la qualité du rendu. L’excès de produit de lavage de votre torchon aura forcément une incidence sur le rendu de vos verres à vin (et peut-être même sur l’appréciation de ce dernier).

No Comments

Post A Comment
Retrouvez-nous sur
NEWSLETTER
VITIS CONCILIUM

01 49 09 03 88